Isolation des tuyaux contre le gel

 

 

Qui n’a pas connu un problème de tuyauterie gelée !

 

En plus d’une galère, cela peut vite revenir cher d’avoir oublié de couper la vanne qui alimente le robinet de puisage à l’extérieur. En effet, en cas de fort gel, l’eau contenue dans le tuyau de cuivre forme un glaçon qui peut le déformer et le fissurer sur plusieurs centimètres.

Lorsque la température extérieure devient plus clémente, le glaçon se met à fondre, puis avec la pression du réseau d’eau, habituellement comprise entre 3 et 4 bar, l’eau sort par la fissure.
Cette fissure de plusieurs centimètres peut être impressionnante ! Même si on ne la voit pas, on l’entend, en principe.

Ne pas oublié de purger l’installation de vos robinet de puisage.

Comment procède t-on ?

Le meilleur moyen de résoudre ce problème est bien entendu de ne pas oublier de fermer la vanne qui se trouve dans le garage. Si ce n’est pas le cas, il faut suivre le tuyau jusqu’à la vanne.
Fermez la vanne et ouvrez les petits purgeurs situés sur le côté de la vanne, mettez un petit récipient, ouvrez le robinet de puisage, soufflez dedans. C’est le meilleur moyen d’évacuer l’eau à l’intérieur du tuyau. Surtout n’oubliez pas de souffler dedans car il se peut qu’il reste de l’eau coincée par une bulle d’air.

Même à l’intérieur d’un garage, il se peut qu’un tuyau gèle, et là le matin au réveil ce n’est pas le top. Il arrive quelque fois que le glaçon ne fissure pas le tuyau, dans ce cas là, il faut chauffer le tuyau avec un décapeur thermique, une lampe à souder ou un chalumeau.

En pleine nuit en cas de fuite, il faut couper l’eau et contacter rapidement le plombier, non pas la nuit quand même ;). Le meilleur moyen de résoudre ce problème est d’isoler les tuyaux avec des manchons en mousse, vendus en longueur de 2 mètres. En plus d’isoler contre le gel, ils contribuent à limiter la déperdition de la chaleur sur le tuyau d’eau chaude. L’investissement est vite rentable.

Il y a trois solutions encore plus radicales.

1) Le câble chauffant de maintien hors gel pour canalisation, ce type de câble convient à tout type  d’installation.
Le raccordement électrique doit se faire selon les normes par le biais d’un disjoncteur de 30 mA. Le connecteur au raccordement de l’alimentation doit toujours rester facilement accessible. Installez le fil chauffant directement sur le tuyau avec un ruban adhésif.
Isolez suffisamment le tuyau après la pose du câble chauffant.

 

2) EXOGEL: Permet de protéger les appareils ou canalisations contre le gel tout en évitant le gaspillage de l’eau.
Kit préventif autonome protégeant des risques de gel d’eau jusqu’à 50 mètres. Ce raccord peut être monté avant un robinet, après un compteur d’eau etc…
Il fonctionne par ouverture du système lorsque la température de l’eau est environ à 1°C permettant son évacuation par égouttement. Ainsi l’eau plus chaude en amont du circuit remonte, l’exogel se referme quand l’eau est environ à 4°C.

 

3) La pose d’un isolant en caoutchouc

Voici les différents modèles et techniques pour la pose de ce genre de produit.

Notice de montage INSUL-TUBE

 

INSUL-TUBE XTINSUL-TUBE L-RECINSUL-TUBE

 

Voici les différentes solutions qui s’offrent à vous pour passer un hiver sans surprise !
Des solutions plus ou moins connues qui dépendent bien entendu du budget à consacrer.
Vous pouvez retrouver les articles en vente, il suffit de cliquer sur les liens ci-dessous.
Merci 🙂 et je vous donne rendez-vous pour mon prochain article.