Le collet battu a pour objet à la fois de retenir l’écrou et de servir de plan joint réaliser une liaison vissée.
Pour réaliser un collet battu vous devrez disposer d’un petit outillage (bon marché) spécifique.

 

Il existe principalement deux modèles : l‘appareil à visser et l’appareil à frapper.

Le principe de mise en œuvre reste quasiment identique : évaser et rabattre l’extrémité des tubes en cuivre de manière à pouvoir arrêter un élément à visser (robinet par exemple) et créer une partie plane dite « plan de joint ». Le collet réalisé, présentant une partie plane perpendiculaire à l’axe du tuyau, permet d’une part de retenir la pièce métallique à visser servant à assurer la liaison sur l’élément à installer et, d’autre part, vient en appui sur le joint nécessaire à l’étanchéité de l’ensemble.

L’appareil comporte les différentes formes adaptées aux sections standards des tuyaux de manière à pouvoir réaliser tous les collets possibles.

Il est constitué de trois pièces :

  • La Matrice, faite de deux parties assemblées par une charnière, dans lesquels des demi-alésages fraisés aux cotes standards servent de formes (parties femelles) et comportent un système de blocage (vis munie d’un écrou à oreilles, dit aussi « Papillon ») permettant, de l’ouvrir pour libérer ou insérer le Tuyau, de bloquer la pièce à former ;
  • L’Outil de Frappe (Equivalent d’un Jonc), fait d’une seule pièces, constitué de ca partie, porte embout libre, et de son manche (Partie recevant la frappe du Marteau) ;
  • L’Embout Conique (partie Mal) permettant d’évaser les extrèmités de tuyaux cuivre ecrouis.

 

Sens d’utilisation :