Savoir lire un devis

 

 

Le devis en plomberie est tout aussi important pour le plombier que pour le client. Le devis reste la pièce maîtresse dans le projet. Il protège les deux parties grâce à un certain nombre d’éléments (tacites).

Par définitions, le devis de plomberie est un document de prestations, mentionnant également des biens (le matériel) corrélés aux coûts.

Un devis est informatif et il détaille essentiellement l’équipement et la main d’œuvre. Il comporte une date de validité (1 mois généralement). Ce dernier devient conforme une fois qu’il est signé par le plombier et le client.

 

 

Ce que le devis en plomberie doit mentionner :

Un devis est obligatoire si l’intervention a un montant supérieur à 150 euros TTC.

­Un certains nombre de mentions légales doivent apparaitre comme: Les coordonnées du plombier et du client (nom, adresse, téléphone).

Le décompte de la main d’œuvre de plomberie ainsi que celle des matériaux. Le coût global HT, les charges ainsi que la somme TTC doivent également être mentionnés…

­Pour que la prestation de plomberie puisse commencer, le devis doit être daté et signé et qu’il soit édité en deux exemplaires (un pour le plombier, l’autre pour le client.

Un devis est-­il payant ?

Dans certain cas, le plombier peut demander un devis payant si ce dernier doit réaliser un travail en amont afin de juger le travail à venir à faire. Déplacement et temps d’action coûte de l’argent au plombier.
Afin de s’assurer du sérieux de certains clients, quand les rendez-vous n’en finissent pas, faire payer le devis peut également être une solution pour optimiser son temps.

Dans ce cas de figure, il faudra au préalablement informer le client, du caractère payant du devis.

 

 

A savoir :

En faisant appel à un plombier, pour les propriétaires ou locataires, pour l’habitat en travaux depuis plus de deux ans, la TVA passe à 10% au lieu de 20 %. Dans ce même cas, pour les travaux de rénovation la TVA est à 5.5%

Source : http://devis­31.com